C’est mon Choix : L’arroseur arrosé


Articles divers / mercredi, août 28th, 2019

Bonjour tout le monde ! J’ai décidé de poser ma plume pour vous parler de C’est mon Choix, une émission à laquelle j’ai participé pour défendre une idée folle : Les femmes aussi peuvent avoir des poils. Il ne s’agira pas ici de faire un débrief de l’émission (je la ferai en vidéo en compagnie de Mathilde, l’autre participante), mais plutôt d’un constat. D’un constat particulièrement positif.

Une préparation méticuleuse

 

photo boxeuse entrainement
Ce jour-là j’étais déter

 

 

Nous ne nous connaissions pas avant l’émission, Mathilde et moi. Pourtant, sans nous consulter, nous avons adopté exactement la même défense : Nous nous sommes préparées comme pour monter sur un ring de boxe. Mais plutôt que de renforcer nos muscles (de toutes façons, je n’aime pas le sport), nous avons renforcer nos connaissances. Même si nous avions déjà de très bonnes bases sur le sujet, on nous avait mis en garde, nous prévenant que l’une des personnes présentes, un barbu macho d’après les dires de la production, allait tout faire pour nous faire comprendre que les poils, chez les femmes, c’est pas possible.

 

Ceux et celles qui me suivent sur Instagram le savent déjà : J’aime mes poils, je les affirme au quotidien et OUI, une femme peut avoir des poils. Même si Mère Nature peut avoir un sacré sens de l’humour, notamment quand on voit ce qu’elle a fait avec l’ornithorynque (j’aime cet animal), elle n’a pas décidé de faire pousser des poils sur le corps des femmes uniquement pour les tenir occupées, ne pas leur laisser de temps pour penser au sexisme ordinaire qui s’abat quotidiennement sur elle et les faire chier aussi, un peu, parce que bon, on va être d’accord sur ce point : Faire chier les gens c’est rigolo.

J’avais donc décidé de rassembler toutes mes connaissances sur les poils (et croyez moi, il y en a beaucoup à savoir), mais aussi de glaner ça et là quelques informations qui pourraient m’être utile contre le barbu, que je voyais désormais comme le principal ennemi de cette émission.

Merlin, si j’avais su !

 

dessin ornythorinque
Vois comme cet animal a l’air intelligent. Merci Dame Nature!

Un public manipulé et une animatrice désespérée

 

L’emploi du mot désespéré pourrait vous paraître abusé, je le conçois. C’est pourtant l’impression que me donne Evelyn Thomas avec ses émissions. Un collant remplis de faux poils ultra kitch (par ailleurs, le staff lui-même avait douté de cette idée mais c’était apparemment « plutôt réussi », ils n’ont jamais du voir de poils de femmes de leur vie), des jeux de mots « poilants », un sourire et une position forcé et anti-poils…

Et un public manipulé. J’avais la chance d’être accompagnée par une amie qui s’est cachée dans le public, ne voulant pas apparaître dans l’émission. Le chauffeur de salle à présenté le sujet en ces termes : « Préparez vous à dégobiller, le sujet, c’est les poils ». Par ailleurs, en regardant la vidéo, vous pourrez même voir vers le début un homme avec un casque sur les oreilles, faisant des signes « discrets » vers le public, leur donnant des ordres inaudible pour les faire sur-réagir.

Pour une émission qui se veut de défendre des choix différents, il semble improbable qu’absolument aucune personne dans le public ne puisse concevoir que oui, une femme peut avoir des poils.

Ne parlons pas d’ailleurs de notre très cher ami Barbu qui a droit aux applaudissements, tandis que les deux femmes (dont je faisais partie), n’avaient droit qu’aux huées de dégoût.

Un retournement de situation inespéré

Lorsque j’ai accepté de faire l’émission, pratiquement tout mon entourage me disait que cela ne servait à rien. Que le but de l’émission n’était que de se moquer de ce genre de choix, que j’allais recevoir des tonnes et des tonnes d’insultes…

Et je m’y attendais. La seule chose qui me poussait à faire l’émission, c’était l’espoir qu’au moins une personne soit touchée et comprenne que oui, elle avait le droit d’avoir des poils, que c’était son choix à elle, que ce n’était pas forcément sale et que surtout : Toutes les femmes ont des poils, elle n’est pas anormalement poilue.

Pourtant, les résultats ont été tout autre. Bien évidemment, j’ai reçu des insultes et des moqueries. Mais ils ont été noyés par la vague d’encouragement et de remerciement que j’ai pu recevoir. Plus de 2500 abonnements à mon instagram pour me soutenir et m’encourager. Des centaines de messages pour me remerciement, dont certaines personnes qui ne supportaient plus l’épilation et qui, grâce à mon intervention, allaient tenter de vivre poilues, et heureuses. Mieux encore, des femmes qui avaient fini par oublier la douleur quotidienne du rasage, et qui avaient compris que leur problème de sécheresse n’était pas forcément due à leur peau, mais peut-être bien à ce qu’elles lui faisaient subir.

Mon objectif était plus qu’atteint. Et celle de l’émission, détruite.

Beaucoup m’ont demandé ce que je pensais d’Evelyn Thomas, et voici mon avis sincère : Je ne pense pas que ce soit une mauvaise femme. Mais c’est son métier. Et ce genre de métier, on le perd plus vite qu’on ne réussit à le gagner. Cette animatrice est sur le déclin, malheureusement pour elle. Il suffit de voir que l’émission s’est tournée vers la solution « youtube », puisque la télévision ne suffit plus, visiblement. Et c’était un bon choix. Des milliers de réactions, plus d’un million de vues sur certaines vidéos.

Mais à quel prix ?

Le but de l’émission était de se moquer de Mathilde et moi, de faire un buzz pour survivre. De faire voir les poils comme un aspect négatif de la femme. Elle n’a pas réussi. Pas totalement. Oui, il y a eut une forme de buzz, mais justement pour encourager les femmes. Ils ont essayé de cutter certains passages pour que nous paraissions énervées, mais notre colère a semblé légitime aux yeux de la plupart des téléspectateurs.

Mes ami-e-s, le féminisme n’est pas mort. La lutte est encore là. La preuve avec l’échec de cette émission. Avec toutes ces femmes qui assument de plus en plus leurs poils. La preuve avec ce retournement de situation.

Même en détestant les poils, des femmes m’ont soutenue, des esthéticiennes. Car il s’agit de nos corps, nos choix.

Les princesses aussi ont des poils !

photo jambes poilues
Et même que c’est super agréable à la plage!

Tu veux découvrir une jeune danseuse talentueuse? Alors clique ici!

Tu veux me soutenir? Alors viens faire un tour sur mon Tipeee!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.