Vide ambré


Poème et prose / samedi, février 8th, 2020
Mal-être

Poussière d’étoiles sans éclat,
Rêve brisé au premier pas.
Sa vie est fade et sans valeur.
On lui a promis monts et merveilles.

Poings serrés, sourire Béa?
Elle cache sa douleur sous cet état:
Son coeur est rythmé par les peurs.
Combien de nuits jusqu’à l’éveil?

Plus de battement pour les beaux jours,
Plus de sourire pour ses amours,
À quoi bon vivre cette angoisse?

Dans un soupire, elle se délaisse,
Elle lâche un cri dans sa détresse:
Le vide remplace son visage dans la glace.

Désir, peur, plaisir, frayeur, Abnégation !
La voici trahie par vos passions.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.