Haïku

Captif du passé

un beau sourire cache souvent

des larmes de sang

Petit essai d’Haïku: il est parfois nécessaire de se donner des défis et de sortir de sa zone de confort.

l’Haïku se compose de trois phrases: une première de cinq syllabes, une deuxième de sept, et une troisième de nouveau de cinq syllabes. Un total donc de dix-sept syllabes, centrés dans le texte, formant comme un losange. Il n’est pas nécessaire de chercher à faire rimer.

L’Haïku n’a pas de thème particulier. Ici, j’ai simplement laissé mon cœur parler.

Et vous? Tentez d’essayer un haïku?

Poème et prose

Sweet Canari View All →

Passionnée de lecture et d’écriture depuis toujours, débordant d’imagination, j’ai décidé de me lancer et de faire connaître au monde ce qui peut sortir de mon esprit fertile.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :